Le PRED adopte une vision pragmatique pour l’amélioration des conditions de vie des congolais

Le PRED adopte une vision pragmatique pour l’amélioration des conditions de vie des congolais

Le Parti va dans le sens de proposer autre chose, dans le sens de mettre l’environnement au milieu des hommes. On peut faire la politique en mettant l’environnement au milieu de notre développement. Les deux ne s’opposent pas, ils se complètent», a déclaré Patrick Kayombo dans son intervention. Toutes les autres interventions ont été orientées dans cette même direction de mise en relief de l’importance que l’environnement pourrait avoir dans la résolution de grands problèmes auxquels est confronté le pays tant que le plan social, économique que politique. Intervenant en dernière position, la Présidente du parti, Micheline Bongenge, a ajouté une clarification à cet ambitieux projet de société et a, par la suite, profité de l’occasion pour condamner avec la dernière énergie, la montée en puissance des propos à caractère tribal qui risquerait de fragiliser la cohésion nationale chèrement acquise. Micheline Bongenge a également décrié les antivaleurs ainsi que l’avidité du pouvoir dont feraient montre certains politiques. Pour boucler la boucle, le n°1 du PRED a invité l’assistance à s’approprier cette vision en vue du développement de la République Démocratique du Congo.